La situation du hérisson

DECLIN ?

Espèce protégée depuis 1981, bénéficiant d’un statut de protection totale, le cas du hérisson est de plus en plus préoccupant et il est aujourd’hui plus que jamais en danger d’extinction. On estime que la population de hérissons en France aurait chuté de 70% en vingt ans ! C’est un animal familier, emblématique et populaire qui a survécu aux mammouths, et que pourtant nos enfants et petits enfants ne croiseront peut-être jamais si nous n’agissons pas très vite.

Plusieurs scientifiques ce sont penchés sur la question ces dernières années et le bilan serait sans appel: Les plus pessimistes estiment sa disparition a 2025. C’est une hécatombe, mais il n’est pas encore trop tard.

www.sauvonslesherissons.fr

Bien que de nombreuses personnes affirment effectivement observer beaucoup moins de hérissons qu’il y a quelques années (et c’est un fait), d’autres personnes sont plus modérées au sujet de la situation que l’espèce traverse. En effet, la plupart des études scientifique ont été menées au Royaume-Unis et nous manquons de donnés en France. Il serait sans doutes intéressant d’avoir d’avantages de données liés a la France.

La LPO travaille actuellement avec l’aide de MoSaic (le centre de compétence du Muséum national d’Histoire naturelle) sur une enquête au niveau national pour qu’il soit possible de connaître exactement la situation de l’espèce en France. Cette enquête est réalisé grâce aux particuliers et est à la portée de tous: n’hésitez donc pas à rejoindre la mission hérisson !

Que l’on soit alarmistes ou non, et dans tous les cas, il n’est sans nulles doutes que « mieux vaut prévenir que guérir » ! Et une chose est sûre, la situation que traverse le hérisson est loin d’être idéal: en effet, c’est le mammifère le plus accueilli en centre de soins et la plupart du temps les causes de ses admissions sont d’origines anthropiques. Une chose est sûre, la biodiversité toute entière souffre de la situation actuelle et pour de nombreuses espèces les effectifs sont en chute libre. Nous avons donc tout intérêt à agir rapidement !

ESPÈCE PARAPLUIE

Le hérisson est un très bon indicateur des changements de l’environnement d’un écosystème. Il s’agit d’une espèce « parapluie », c’est à dire que ses besoins incluent ceux de nombreuses autres espèces. Ainsi, en protégeant le hérisson, et grâce à la restauration de son habitat, c’est également la multitude d’espèces qui partagent son habitat qui profitent des bienfaits qui en résultent.

PLANÈTE A PARTAGER et responsabilité

Meilleur ami du jardinier, le hérisson joue un rôle crucial dans la biodiversité, notamment par son action de protection naturelle et écologique au jardin, et donc son aide à préserver les espaces verts. Il fait parti des victimes directes de nos modes de vie modernes et de la surconsommation. N’est-ce pas la moindre des choses, pour le remercier de son aide, de lui porter un peu d’attention et d’adapter nos pratiques ?

L’homme s’inscrit dans son environnement et par logique se doit de le respecter or il est urgent et nécessaire que les personnes se réapproprient le hérisson. Le projet proposé n’est donc pas un simple projet personnel, nous l’espérons collectif et « contagieux », pour que chacun puisse s’impliquer à sa mesure.

Il existe tout un panel d’actions bénéfiques aux hérissons et accessibles à tous et qu’il nous semble important de transmettre grâce à ce projet.

Idéalement, nous préférerions tous qu’il n’y ait pas besoin de centres de réhabilitation, mais à l’heure actuelle, ils font intégralement partis à la sauvegarde de notre environnement. Aujourd’hui, nous considérons comme un devoir de porter secours aux animaux et d’être leurs voix. Chaque animal soigné qui pourra retourner dans son milieu est un individu en mesure de se reproduire et donc de contribuer à la survie de son espèce.

Laisser un commentaire